Metodo

International Studies in Phenomenology and Philosophy

Journal | Volume | Article

165435

L'équivoque de l'habitude

Claude Romano(Sorbonne University)

pp. 187-204

Abstract

L’habitude est souvent considérée – et tout particulièrement dans la philosophie française, de Descartes à Ricœur inclus – comme un phénomène unique, mais ambivalent : d’un côté, spontanéité inventive, de l’autre répertoire stéréotypé de gestes accomplis quasiment à l’identique. Mais avons-nous affaire à deux « visages » que revêtirait l’habitude, ou bien à des phénomènes en réalité irréductibles les uns aux autres ? Cet article défend la seconde thèse, et s’efforce d’établir que, sous le concept uniformisant d’habitude, on a souvent confondu plusieurs choses : l’accoutumance, la routine, l’aptitude acquise. En procédant à une phénoménologie de ces différentes modalités de notre mémoire pratique, cet essai s’emploie à résoudre (ou à dissoudre) un certain nombre de difficultés traditionnelles.

Publication details

Published in:

Monod Jean-Claude (2011). Phénoménologie allemande, phénoménologie française. Revue germanique internationale 13.

Pages: 187-204

DOI: 10.4000/rgi.1138

Full citation:

Romano Claude (2011). L'équivoque de l'habitude. Revue germanique internationale 13, pp. 187-204.