Metodo

International Studies in Phenomenology and Philosophy

Journal | Volume | Article

151981

Le contingent, le libre, le nécessaire

Bergson critique de la métaphysique

Claude Romano(Sorbonne University)

pp. 75-103

Abstract

La doctrine bergsonienne de la liberté a souvent été lue de manière purement interne. Cet article s'efforce de replacer les thèses de Bergson dans le dialogue, parfois explicite, souvent implicite, qu'elles entretiennent avec l'histoire de la métaphysique. La critique de la notion de possible pré-existant à son actualisation conduit Bergson à rompre avec le concept scotiste de contingence comme détermination d'un état de choses dont l'opposé est possible au même instant; à l' encontre de cette définition «synchronique» de la contingence qui sous-tend toutes les controverses modernes sur le libre arbitre, Bergson revient à une compréhension du contingent plus proche de celle d'Aristote, où le temps, ou plutôt la durée, joue un rôle déterminant. D'où sa conception originale de l'acte libre comme action neuve, imprévisible.

Publication details

Published in:

(2006). Revue philosophique de Louvain 104 (1).

Pages: 75-103

Full citation:

Romano Claude (2006). Le contingent, le libre, le nécessaire: Bergson critique de la métaphysique. Revue philosophique de Louvain 104 (1), pp. 75-103.