Metodo

International Studies in Phenomenology and Philosophy

Journal | Volume | Article

153351

Le principe éthique d'universalité et la discussion

Michel Canivet

pp. 32-49

Abstract

Le principe d'universalité peut se comprendre de façon deductive ou intersubjective selon qu'il exige l'universelle applicabilité des maximes (Kant) ou leur universelle acceptabilité (Rawls, Habermas). L'interprétation intersubjective demeure cependant monologique si l'acceptation par tout être raisonnable est seulement pensée. L'éthique de la discussion (Habermas) évite cette objection lorsqu'elle soumet les normes à des discussions réelles. Cependant, ces discussions sont toujours particulières et l'universalité implique leur infinité. L'éthique de la discussion ne peut alors répondre à l'urgence historique de la décision qu'en réintroduisant, mais dans certaines limites, le principe monologique d'universalité. Ces limites sont analogues à celles qui, en politique, restreignent légitimement la portée de la règle de majorité.

Publication details

Published in:

(1992). Revue philosophique de Louvain 90 (85).

Pages: 32-49

Full citation:

Canivet Michel (1992). Le principe éthique d'universalité et la discussion. Revue philosophique de Louvain 90 (85), pp. 32-49.