Metodo

International Studies in Phenomenology and Philosophy

Journal | Volume | Article

164061

Tautophasis

Heidegger et Parménide

Günter Figal(University of Freiburg in Brisgau)

pp. 45-58

Abstract

Deux questions sont ici liées l’une à l’autre. D’un côté, il s’agit de suivre pas à pas les réflexions des dernières années de Heidegger sur la phénoménologie, telles qu’elles se donnent à lire avant tout dans le séminaire de Freiburg-Zähringen en 1973 et dans les notes posthumes. De l’autre côté, l’interprétation tardive de Parménide est ici discutée, et il est montré que Heidegger lie sa conception révisée de la phénoménologie avec une compréhension « tautologique » de la pensée de l’être chez Parménide, et comment il fait ce lien. Le but de cet article est de discuter de manière critique les limites d’une phénoménologie orientée vers la parole en tant qu’elle nomme.

Publication details

Published in:

Merker Anne (2014). Heidegger, la Grèce et la destinée européenne. Les Cahiers Philosophiques de Strasbourg 36.

Pages: 45-58

DOI: 10.4000/cps.1254

Full citation:

Figal Günter (2014). Tautophasis: Heidegger et Parménide. Les Cahiers Philosophiques de Strasbourg 36, pp. 45-58.