Metodo

International Studies in Phenomenology and Philosophy

Journal | Volume | Article

175297

"Expériment" en 1823 - à propos d'un néologisme Français mort-né

Alexandre Métraux

pp. 95-104

Abstract

Au terme allemand d’Experiment (ou Versuch) correspond en fran­çais le terme d’expérience. Or, en sens opposé, expérience peut devenir soit Versuch, soit Erfahrung (savoir, savoir-faire, connaissance, événement vécu, etc.). Ainsi, le mot expérience véhiculé à plusieurs reprises par Lavoisier dans le discours préliminaire de son Traité a été traduit en allemand par Erfahrung, et en anglais par experiment, ce qui démontre que le terme français prête à des interprétations divergentes, mais également possibles. L’article explicite l’em­ploi du mot expériment, néologisme mort-né du début de xixe siècle, comme équivalent de Versuch., Experiment et experiment dans le but de réduire l’am­biguïté sémantique propre au terme d’expérience.

Publication details

Published in:

Schlaudt Oliver (2014). Hugo Dingler et l'épistémologie pragmatiste en Allemagne. Philosophia Scientiae 18 (2).

Pages: 95-104

DOI: 10.4000/philosophiascientiae.949

Full citation:

Métraux Alexandre (2014). "Expériment" en 1823 - à propos d'un néologisme Français mort-né. Philosophia Scientiae 18 (2), pp. 95-104.