Metodo

International Studies in Phenomenology and Philosophy

Journal | Volume | Article

172707

Les termes de l'énonciation de Benveniste

Claudine Normand

pp. 191-206

Abstract

L'auteur veut mettre en évidence les étapes de la mise en place par Benveniste des notions rassemblées généralement sous le terme global : « théories de renonciation ». Elle analyse les textes qui vont de 1946 à 1970 et offrent des oppositions devenues classiques, telles que « énoncé/énonciation s», « récit/discours », etc. Elle cherche dans chaque cas à dégager les modes de raisonnement, les cadres de référence, et les relations progressivement établies entre des descriptions d'abord indépendantes. Se dessine ainsi une théorie nouvelle qui tente de traiter les termes disjoints par Saussure de langue et de parole. Plus précisément, l'auteur analyse l'opposition Sémantique/Sémiotique que présente Benveniste en 1966 et s'interroge sur l'absence de l'expression « sujet de renonciation » dans l'ensemble de son œuvre.

Publication details

Published in:

Delesalle Simone (1986). Histoire des conceptions de l'énonciation. Histoire Épistémologie Langage 8 (2).

Pages: 191-206

Full citation:

Normand Claudine (1986). Les termes de l'énonciation de Benveniste. Histoire Épistémologie Langage 8 (2), pp. 191-206.