Metodo

International Studies in Phenomenology and Philosophy

Series | Book | Chapter

147996

Resserrement du concept d'image autour de l'idée d'une présence intuitive directe

Annabelle Dufourcq

pp. 59-109

Abstract

La thèse dominante défendue par Husserl est celle de l'unité d'un genre « imagination » regroupant les représentations-de-phantasia et les images . C'est bien cette thèse qui s'impose finalement dans Phantasia n°16 (1912) et Phantasia n°18 (1918), mais selon des modalités bien particulières : après avoir conçu, dans une majorité de textes de 1898 à 1905, cette unité générique selon le modèle fourni par l'image pensée encore classiquement comme image-copie, Husserl accomplit une véritable révolution en pensant toute image sur le modèle beaucoup moins classique de la représentation-de-phantasia, c'est-à-dire d'une présence à distance de l'objet même.

Publication details

Published in:

Dufourcq Annabelle (2011). La dimension imaginaire du réel dans la philosophie de Husserl, Springer, Dordrecht.

Pages: 59-109

DOI: 10.1007/978-90-481-9797-2_3

Full citation:

Dufourcq Annabelle (2011). Resserrement du concept d'image autour de l'idée d'une présence intuitive directe, in La dimension imaginaire du réel dans la philosophie de Husserl, Dordrecht, Springer, pp. 59-109.